33 Saule pourpre, osier rouge

33 Saule pourpre
Saule pourpre
Nom botanique: Salix purpurea
Famille: Salicacées
Nom patois: Vuji di marè, chôdze
Nom allemand: Purpur-Weide

Le saule pourpre est un arbuste de 1.5-6 m de hauteur, fleurissant entre mars et mai. Son écorce est glabre et argentée; les jeunes branches sont souvent pourpres et très souples.

Les feuilles, longues de 4–10 cm, sont étroitement lancéolées, acuminées, dentées vers le sommet et souvent opposées.

Les chatons sont sessiles et naissent avant l’apparition des feuilles. Les chatons mâles hébergent les étamines à filets soudés jusqu’à l’extrémité, simulant une seule étamine. Au début de la floraison des fleurs mâles, les anthères sont pourpres, ce qui donne un aspect très décoratif à la plante. Les chatons femelles sont moins spectaculaires, mais c’est sur eux qu’on découvre les fruits après la floraison.

Les fruits sont des capsules presque sessiles, ovales, longues de 2 à 3 mm et poilues.

Habitat. On peut trouver le saule pourpre de l’étage collinéen à l’étage subalpin dans les alluvions, au bord des eaux, dans des buissons, sur les sols humides à secs, voire périodiquement inondés, souvent comme plante pionnière.